Métiers de l'
JRI (Journaliste Reporter d'Image)
Gestion de la lumière sur un plateau de télévision
Cadrage lors d'un plateau télé avec une caméra portable
  • Présentation
    Champs d'activité : Le titulaire du BTS des Métiers de l'Audiovisuel option " Métiers de l'image " a la charge de concevoir, mettre en œuvre, en forme, réaliser les prises de vues et l'éclairage d'une œuvre ou d'un produit audiovisuel. Les pratiques professionnelles, que recouvre ce champ d'activité, s'appuient sur une culture ouverte, acquise dans le domaines artistiques, (télévision, cinéma, arts plastiques, littératures, spectacle…), des sciences humaines (esthétique, histoire, sociologie…) des techniques et des technologies de l'Image, ainsi que sur une culture économique. Les conditions de fonction : Professionnel spécialisé, impliqué techniquement et artistiquement dans le processus global de la réalisation d’un programme audiovisuel, le technicien Image intervient sous la responsabilité d’un réalisateur, d’un chef de car ou d’un responsable éditorial. L’exercice de ce métier requiert des compétences professionnelles ainsi que des qualités personnelles permettant de bien communiquer et de travailler en équipe.
  • Conditions d'admission
    Cette formation est proposée en - Formation Initiale, admission selon la procédure Parcoursup [Lien],
 - Formation en alternance avec soit : * Contrat de professionnalisation ou * Contrat d'Apprentissage Admission définitive à la signature d'un contrat avec une entreprise. Dossier de candidature disponible ->ICI<- Pour postuler à l'option Métiers de l'Image, il convient d'avoir obtenu l’un des bacs suivants : Bac S et SI, Bac STI 2D ( SIN de préférence) avec un bon dossier, Bac Pro SEN ( option Audiovisuel Professionnel de préférence ), avec un excellent dossier, Autres bacs, exceptionnellement, examinés au cas par cas.
  • Secteurs d'activité
    Sociétés de production audiovisuelle, Prestataires techniques (Production/postproduction, communication, évènement), Chaîne de télévision nationale, régionale, locale, généraliste ou thématique, Web-TV , diffuseurs.
  • Débouchés
    Les appellations varient selon les secteurs d’activité, les entreprises, les conventions collectives et l’existence ou non d’accords salariaux. Qu’il s’agisse de contrat de travail majoritairement à durée déterminée. Les principales qualifications sont les suivantes : Technicien de reportage, Opérateur de prise de vues/cadreur, Technicien lumière (audiovisuel, événementiel). En fonction de son potentiel et de l’expérience professionnelle acquise, le titulaire du diplôme pourra évoluer vers les fonctions de : Assistant opérateur, Chef opérateur lumière/directeur de la photo [en évolution de carrière], Régisseur lumière (événementiel et arts du spectacle), JRI (Journaliste Reporteur d’Image), à l’issue d’une formation complémentaire aux métiers du journalisme, Opérateurs spécifiques de l’image (steadycam, grues, paramétrage, automates), Étalonneur, Monteur/chef monteur/truquiste, Nouveaux métiers émergents comme stéréo-graphe en fonction de leur implantation dans les métiers de l’audiovisuel.
  • Poursuites d'étude
    Les détenteurs d'un BTS Métiers de l'Audiovisuel, option Métiers de l'Image peuvent prétendre aux concours des grandes écoles de cinéma et d'audiovisuel comme : la FEMIS, ENS Louis Lumière, INSAS Bruxelles, ENSATT Lyon, Ils peuvent également poursuivre avec une licence professionnelle. Plusieurs sont proposées sur toute la France. Certaines Universités accordent la L2 en équivalence au BTS pour poursuivre une licence ou un master.
contact@btsprevert.fr
163 rue de Billancourt 92100 Boulogne-Billancourt
01 41 31 83 83
Le BTS Métiers de l'Audiovisuel est une formation de l'enseignement supérieur dont la qualité académique est spécifiquement contrôlée par l'État
Mentions légales - Plan du site Directeur de la publication : Anne-Laure Martorell, Cheffe d'établissement Réalisé par S. Goujon
Métiers de l'
JRI (Journaliste Reporter d'Image)
Gestion de la lumière sur un plateau de télévision
Cadrage lors d'un plateau télé avec une caméra portable
  • Présentation
  • Conditions d'admission
    Cette formation est proposée en - Formation Initiale, admission selon la procédure Parcoursup [Lien],
 - Formation en alternance avec soit : * Contrat de professionnalisation ou * Contrat d'Apprentissage Admission définitive à la signature d'un contrat avec une entreprise. Dossier de candidature disponible ->ICI<- Pour postuler à l'option Métiers de l'Image, il convient d'avoir obtenu l’un des bacs suivants : Bac S et SI, Bac STI 2D ( SIN de préférence) avec un bon dossier, Bac Pro SEN ( option Audiovisuel Professionnel de préférence ), avec un excellent dossier, Autres bacs, exceptionnellement, examinés au cas par cas.
  • Secteurs d'activité
    Sociétés de production audiovisuelle, Prestataires techniques (Production/postproduction, communication, évènement), Chaîne de télévision nationale, régionale, locale, généraliste ou thématique, Web-TV , diffuseurs.
  • Débouchés
    Les appellations varient selon les secteurs d’activité, les entreprises, les conventions collectives et l’existence ou non d’accords salariaux. Qu’il s’agisse de contrat de travail majoritairement à durée déterminée. Les principales qualifications sont les suivantes : Technicien de reportage, Opérateur de prise de vues/cadreur, Technicien lumière (audiovisuel, événementiel). En fonction de son potentiel et de l’expérience professionnelle acquise, le titulaire du diplôme pourra évoluer vers les fonctions de : Assistant opérateur, Chef opérateur lumière/directeur de la photo [en évolution de carrière], Régisseur lumière (événementiel et arts du spectacle), JRI (Journaliste Reporteur d’Image), à l’issue d’une formation complémentaire aux métiers du journalisme, Opérateurs spécifiques de l’image (steadycam, grues, paramétrage, automates), Étalonneur, Monteur/chef monteur/truquiste, Nouveaux métiers émergents comme stéréo-graphe en fonction de leur implantation dans les métiers de l’audiovisuel.
  • Poursuites d'étude
    Les détenteurs d'un BTS Métiers de l'Audiovisuel, option Métiers de l'Image peuvent prétendre aux concours des grandes écoles de cinéma et d'audiovisuel comme : la FEMIS, ENS Louis Lumière, INSAS Bruxelles, ENSATT Lyon, Ils peuvent également poursuivre avec une licence professionnelle. Plusieurs sont proposées sur toute la France. Certaines Universités accordent la L2 en équivalence au BTS pour poursuivre une licence ou un master.
Métiers de l'
JRI (Journaliste Reporter d'Image)
Gestion de la lumière sur un plateau de télévision
Cadrage lors d'un plateau télé avec une caméra portable
  • Présentation
  • Conditions d'admission
    Cette formation est proposée en - Formation Initiale, admission selon la procédure Parcoursup [Lien],
 - Formation en alternance avec soit : * Contrat de professionnalisation ou * Contrat d'Apprentissage Admission définitive à la signature d'un contrat avec une entreprise. Dossier de candidature disponible ->ICI<- Pour postuler à l'option Métiers de l'Image, il convient d'avoir obtenu l’un des bacs suivants : Bac S et SI, Bac STI 2D ( SIN de préférence) avec un bon dossier, Bac Pro SEN ( option Audiovisuel Professionnel de préférence ), avec un excellent dossier, Autres bacs, exceptionnellement, examinés au cas par cas.
  • Secteurs d'activité
    Sociétés de production audiovisuelle, Prestataires techniques (Production/postproduction, communication, évènement), Chaîne de télévision nationale, régionale, locale, généraliste ou thématique, Web-TV , diffuseurs.
  • Débouchés
    Les appellations varient selon les secteurs d’activité, les entreprises, les conventions collectives et l’existence ou non d’accords salariaux. Qu’il s’agisse de contrat de travail majoritairement à durée déterminée. Les principales qualifications sont les suivantes : Technicien de reportage, Opérateur de prise de vues/cadreur, Technicien lumière (audiovisuel, événementiel). En fonction de son potentiel et de l’expérience professionnelle acquise, le titulaire du diplôme pourra évoluer vers les fonctions de : Assistant opérateur, Chef opérateur lumière/directeur de la photo [en évolution de carrière], Régisseur lumière (événementiel et arts du spectacle), JRI (Journaliste Reporteur d’Image), à l’issue d’une formation complémentaire aux métiers du journalisme, Opérateurs spécifiques de l’image (steadycam, grues, paramétrage, automates), Étalonneur, Monteur/chef monteur/truquiste, Nouveaux métiers émergents comme stéréo-graphe en fonction de leur implantation dans les métiers de l’audiovisuel.
  • Poursuites d'étude
    Les détenteurs d'un BTS Métiers de l'Audiovisuel, option Métiers de l'Image peuvent prétendre aux concours des grandes écoles de cinéma et d'audiovisuel comme : la FEMIS, ENS Louis Lumière, INSAS Bruxelles, ENSATT Lyon, Ils peuvent également poursuivre avec une licence professionnelle. Plusieurs sont proposées sur toute la France. Certaines Universités accordent la L2 en équivalence au BTS pour poursuivre une licence ou un master.
Directeur de la publication : Anne-Laure Martorell, Cheffe d'établissement
Métiers de l'
JRI (Journaliste Reporter d'Image)
Gestion de la lumière sur un plateau de télévision
Cadrage lors d'un plateau télé avec une caméra portable
  • Présentation
  • Conditions d'admission
    Cette formation est proposée en - Formation Initiale, admission selon la procédure Parcoursup [Lien],
 - Formation en alternance avec soit : * Contrat de professionnalisation ou * Contrat d'Apprentissage Admission définitive à la signature d'un contrat avec une entreprise. Dossier de candidature disponible ->ICI<- Pour postuler à l'option Métiers de l'Image, il convient d'avoir obtenu l’un des bacs suivants : Bac S et SI, Bac STI 2D ( SIN de préférence) avec un bon dossier, Bac Pro SEN ( option Audiovisuel Professionnel de préférence ), avec un excellent dossier, Autres bacs, exceptionnellement, examinés au cas par cas.
  • Secteurs d'activité
    Sociétés de production audiovisuelle, Prestataires techniques (Production/postproduction, communication, évènement), Chaîne de télévision nationale, régionale, locale, généraliste ou thématique, Web-TV , diffuseurs.
  • Débouchés
    Les appellations varient selon les secteurs d’activité, les entreprises, les conventions collectives et l’existence ou non d’accords salariaux. Qu’il s’agisse de contrat de travail majoritairement à durée déterminée. Les principales qualifications sont les suivantes : Technicien de reportage, Opérateur de prise de vues/cadreur, Technicien lumière (audiovisuel, événementiel). En fonction de son potentiel et de l’expérience professionnelle acquise, le titulaire du diplôme pourra évoluer vers les fonctions de : Assistant opérateur, Chef opérateur lumière/directeur de la photo [en évolution de carrière], Régisseur lumière (événementiel et arts du spectacle), JRI (Journaliste Reporteur d’Image), à l’issue d’une formation complémentaire aux métiers du journalisme, Opérateurs spécifiques de l’image (steadycam, grues, paramétrage, automates), Étalonneur, Monteur/chef monteur/truquiste, Nouveaux métiers émergents comme stéréo-graphe en fonction de leur implantation dans les métiers de l’audiovisuel.
  • Poursuites d'étude
    Les détenteurs d'un BTS Métiers de l'Audiovisuel, option Métiers de l'Image peuvent prétendre aux concours des grandes écoles de cinéma et d'audiovisuel comme : la FEMIS, ENS Louis Lumière, INSAS Bruxelles, ENSATT Lyon, Ils peuvent également poursuivre avec une licence professionnelle. Plusieurs sont proposées sur toute la France. Certaines Universités accordent la L2 en équivalence au BTS pour poursuivre une licence ou un master.
contact@btsprevert.fr
163 rue de Billancourt 92100 Boulogne-Billancourt
01 41 31 83 83
BTS Audiovisuel Boulogne-Billancourt
Métiers de l'
JRI (Journaliste Reporter d'Image)
Gestion de la lumière sur un plateau de télévision
Cadrage lors d'un plateau télé avec une caméra portable
  • Présentation
  • Conditions d'admission
    Cette formation est proposée en - Formation Initiale, admission selon la procédure Parcoursup [Lien],
 - Formation en alternance avec soit : * Contrat de professionnalisation ou * Contrat d'Apprentissage Admission définitive à la signature d'un contrat avec une entreprise. Dossier de candidature disponible ->ICI<- Pour postuler à l'option Métiers de l'Image, il convient d'avoir obtenu l’un des bacs suivants : Bac S et SI, Bac STI 2D ( SIN de préférence) avec un bon dossier, Bac Pro SEN ( option Audiovisuel Professionnel de préférence ), avec un excellent dossier, Autres bacs, exceptionnellement, examinés au cas par cas.
  • Secteurs d'activité
    Sociétés de production audiovisuelle, Prestataires techniques (Production/postproduction, communication, évènement), Chaîne de télévision nationale, régionale, locale, généraliste ou thématique, Web-TV , diffuseurs.
  • Débouchés
    Les appellations varient selon les secteurs d’activité, les entreprises, les conventions collectives et l’existence ou non d’accords salariaux. Qu’il s’agisse de contrat de travail majoritairement à durée déterminée. Les principales qualifications sont les suivantes : Technicien de reportage, Opérateur de prise de vues/cadreur, Technicien lumière (audiovisuel, événementiel). En fonction de son potentiel et de l’expérience professionnelle acquise, le titulaire du diplôme pourra évoluer vers les fonctions de : Assistant opérateur, Chef opérateur lumière/directeur de la photo [en évolution de carrière], Régisseur lumière (événementiel et arts du spectacle), JRI (Journaliste Reporteur d’Image), à l’issue d’une formation complémentaire aux métiers du journalisme, Opérateurs spécifiques de l’image (steadycam, grues, paramétrage, automates), Étalonneur, Monteur/chef monteur/truquiste, Nouveaux métiers émergents comme stéréo-graphe en fonction de leur implantation dans les métiers de l’audiovisuel.
  • Poursuites d'étude
    Les détenteurs d'un BTS Métiers de l'Audiovisuel, option Métiers de l'Image peuvent prétendre aux concours des grandes écoles de cinéma et d'audiovisuel comme : la FEMIS, ENS Louis Lumière, INSAS Bruxelles, ENSATT Lyon, Ils peuvent également poursuivre avec une licence professionnelle. Plusieurs sont proposées sur toute la France. Certaines Universités accordent la L2 en équivalence au BTS pour poursuivre une licence ou un master.
Directeur de la publication : Anne-Laure Martorell, Cheffe d'établissement